Follow:
Browsing Category:

Un peu de moi

    Accueil, Ma life, Un peu de moi

    Parisiens, têtes de chien

    Pendant que les Parisiennes se font tirer le portrait par Baudouin ici,  My Little Paris,   le super joli site parisien (mais pas que..) dénicheur de bons plans en tous genres, rend hommage aux Parisiens (Hommes et Femmes confondus). J’habite Paris depuis plus de dix ans, suis-je pour autant une vraie parisienne ?? Surtout aucun snobisme de ma part, je crois que oui, enfin je le suis devenue. Comme beaucoup, j’ai terminé mes études à Paris, j’y ai enchainé ma 1ère expérience professionnelle, puis ma seconde, puis j’y ai trouvé mon Chéri, puis, puis, puis…..Habiter Paris, c’est énervant et fascinant à la fois.

    Souvent décriés, stéréotypés, mal aimés, les Parisiens interpellent quoiqu’on en dise…Parlez donc de Paris et de ses Parisiens au cours d’un diner, vous verrez qu’il y aura matière à débat. N’avez vous jamais entendu une cousine ou une amie revenir d’une journée à Paris et vous dire : « Je ne pourrais jamais habiter cette ville, ils sont fous ces parisiens, il y a trop de monde, le bruit, la circulation…. »

    Car on a beau dire ce qu’on veut, il faut reconnaître aux Parisiens un courage certain pour habiter dans la Capitale, je pense souvent qu’une fois qu’on a vécu à Paris, vivre ailleurs doit être un jeu d’enfant.

    A Paris, les choses simples de la vie peuvent relever d’une bonne prise de tête, et plus encore quand on on a un enfant,

    Voici une petite liste non exhaustive des choses qui relèvent de l’impossible quand on habite Paris :

    1. Prendre tranquillement sa voiture pour aller d’un point a vers un b sans le stress du « Vais-je trouver une place ? »
    2. Aller faire un vrai plein de course dans un hypermarché, avec des promos canons, comme les Gigas pack de couches dont je n’ai jamais vu la couleur au Carrefour Market…,
    3. Circuler correctement sur des trottoirs avec une poussette, sans slalomer entre les crottes de chien,
    4. Trouver un bon pédiatre à moins de 60€ la consultation,
    5. Aller tranquillement chez Ikea sans que ce soit un casse tête pour s’y rendre,
    6. Acheter en toute décontraction de jolis meubles sans forcément se gratter la tête pour savoir si ça passera dans le métro et accessoirement dans la cage d’escalier,
    7. Trouver facilement un logement décent,
    8. Payer un loyer raisonnable.

    J’imagine que le nouveau livre de My Little Paris « Les Parisiens, ce qu’ils disent, ce qu’ils font, ce qu’ils pensent » qui vient de paraître aux Editions du Chène, fait sans doute état de ce genre de propos, j’ai hâte de m’y reconnaître et de voir ça !

    Et pour rencontrer les auteurs, Kanako Kuno et Amandine Péchiodat, rendez-vous pour une séance de dédicace ce samedi à 16h au BHV de l’Hôtel de Ville, 52 rue de Rivoli, 75004 Paris, rayon librairie au 1er étage.

    Share:
    Accueil, Tests, Un peu de moi

    En ce jour de pluie allons à la Cupcakerie…

    Paris, Samedi 20 octobre 2012

    Bouuuuuuuuh qu’il fait moche encore aujourd’hui !! Il pleut depuis cette nuit ici à Paris….

    Profitant d’un petit créneau pour m’échapper de la maison en début d’après midi, mon chemin à croisé celui de Chloe’s, avenue Trudaine (Paris, 9ème), la devanture toute rose dans cette grisaille parisienne m’a attirée comme un aimant !

    Chloe’s ce sont des cakes et cupcakes glamour inspirés des années 50, préparés artisanalement sans conservateur et avec des ingrédients bio s’il vous plait !

    Munie de mon appareil photo, je n’ai pas pu résister à l’envie de rentrer dans la boutique rose bonbon pour voir ça de plus près….

    Bien entendu, je n’ai pas résisté aussi à l’envie d’en acheter un….ou plutôt 2….

    Choix Cornélien, ces jolis cupcakes sont tous appétissants…

    Finalement j’ai choisi : Un Framboise Citron et un Amaretto-Amande- Chocolat-Vanille….huuuuummmmmm

    Mon fiston aussi n’a pas pu résister….

     

    Verdict :
    – J’ai aimé mon cupcake amaretto-amande-chocolat-vanille d’abord parce qu’il n’était pas riquiqui,
    – Même si je n’ai pas senti le goût de l’amande et de la vanille, j’ai beaucoup aimé la crème amaretto-chocolat qui recouvrait le gâteau, le cake était très bon aussi,
    – J’ai un peu regretté que le chocolat à l’intérieur ne soit pas fondu et dégoulinant….(mais ça c’est mon âme de gourmande qui parle),
    – J’ai adoré l’endroit qui est parfait pour papoter entre copines (à savoir : l’endroit et privatisable pour un enterrement de vie de jeune fille)
    – Les cupcakes sont fabriqués de façon artisanale et changent tous les jours en fonction des produits du marché et de l’inspiration de Chloé, j’aime bien,
    – Le petit moins : pour être franche, le prix (comme c’est trop souvent le cas à Paris) : 7€ les deux cupcakes, j’ai trouvé ça cher même si les addicts me diront qu’une bonne pâtisserie coûte au moins le même prix….
    – Mais au final, allez-y au moins une fois pour goûter un cupcake et admirer ce bel endroit Girly comme on les aime  !

     

    Share:
    Accueil, Un peu de moi

    On est Happy c’est vendredi !

    Aujourd’hui je suis Happy parce que non seulement nous sommes vendredi, mais aussi parce qu’à en croire mon application STATS, NoZ’Enfants Chéris a reçu plus de 1000 visites cette semaine ! Merci Merci Merci à tous ceux qui sont passés ici, vos commentaires me font très très plaisir !

    Merci aussi à mon Chéri d’assurer gentiment la maintenance informatique de ce blog et surtout de supporter (enfin pour l’instant !) de me voir coller à l’ordinateur tous les soirs (on se croirait aux Césars non ?….).

    Bon et happy week end !

    Share:
    Accueil, Un peu de moi

    Capri c’est fini, les nus pieds aussi…

    Pour l’Eté Indien, nous repasserons….contrairement à l’année dernière, nous n’avons pas eu la chance d’être honoré de sa présence…un été trop court (qui n’a commencé qu’au mois d’août !), un mois d’octobre déjà tout gris et pluvieux….Et dire qu’il fera 26° demain à Marseille….Injustice !

    Mes chaussures d’été sont définitivement rangées et aujourd’hui mes pieds viennent à nouveau d’être enfermés dans mes bottes que je porterai jusqu’en avril…..

    Share: