Follow:
Accueil, Ma life, Parentalité, Un peu de moi

En ce moment je veux… une place en crèche !

recruter-une-nounou

Cette nuit comme quasiment depuis le début de ma grossesse, je me suis réveillée entre 5h et 6h du mat’. D’abord me demander quelle heure il pouvait être, puis bien entendu mettre en route le petit vélo de mes pensées. Ou plutôt THE « tracasserie » du moment….Je vous la livre ? : « Comment va-t-on s’organiser en septembre prochain pour la garde de nos deux enfants ? »

J’anticipe, je sais, mais faut dire que dans ce type de sport je suis championne du monde et que tant que ce « tracas » ne sera pas réglé dans ma tête il va continuer à hanter mes insomnies.

Donc cette nuit, j’ai tenté de résoudre le sujet….en vain….en même temps normal, je n’ai pas pour l’heure les mains suffisamment libres pour avoir le choix de notre mode de garde.

En gros 4 solutions s’offrent à nous :

  • je garde nos deux enfants à la maison, je ne retravaille pas, nous faisons des économies mais non seulement je n’améliore pas les chiffres du chômage mais je risque aussi de creuser le trou de la sécu à cause du burn out que je ferai dans les 3 mois…
  • nous continuons la garde partagée actuellement en place, notre super nounou s’occupe de Numérobis la journée et après 16h30 part récupérer Choubidou et son copain de garde à l’école, et dans ce cas c’est un billet de près de 1600€ à débourser tous les mois….je suis détendue mais grasse comme un loukoum à force de manger des coquillettes….
  • nous mettons en place une nouvelle garde partagée avec notre nounou actuelle et une nouvelle famille qui aurait elle aussi un bébé…mouais….
  • nous avons une place en crèche, nous sommes contents, nous organisons un apéro géant dans la cour de notre immeuble et tu es même convié(e) !

Car oui, ça peut paraître bizarre mais je ne souhaite pas assurer la garde de mes enfants puisqu’à priori dés septembre prochain je devrais rechercher du boulot.

Sous quelle forme (free lance ou salariée), pour l’instant aucune certitude mais qu’importe, il faut que je puisse me rendre disponible ne serait-ce que pour d’éventuels/hypothétiques/possibles/probables entretiens.

La solution idéale serait que mon cierge allumé à Montmartre ait porté ses fruits et que soit validée notre place en crèche …Ainsi, Choubidou serait à l’école la journée et son frère serait gardé à la crèche à côté. Encore que….si la crèche comporte l’avantage majeur de nous faire faire de sérieuses économies et d’en finir avec la gestion d’une employée (et l’administratif qui va avec), en cas de maladie il faudra pouvoir aller récupérer Numérobis, ALORS admettons que je retrouve un nouveau boulot : aurais-je le loisir de pouvoir partir le soir sans passer pour une mère qui n’est pas impliquée dans son job ? Et je n’évoque pas la nécessité d’employer une baby-sitter pour récupérer les enfants après la crèche et l’école…

Et comment convaincre la Directrice de la crèche (que je rencontre en mars prochain) de nous octroyer ce sésame pour Numérobis alors que je suis pour l’instant à la maison et que seront privilégier les familles dont les 2 parents travaillent ? Lui faire remarquer que Numérobis naîtra pile poil au bon moment pour un accueil en septembre ? (Il y a 3 ans, elle m’avait fait remarqué qu’une rentrée en janvier ne tombait pas forcément bien, désolée mais difficile de programmer ce genre de choses…),Lui dire que nous payons une nounou à domicile depuis 3 ans pour Choubidou et lui suggéré que cette fois-ci ça pourrait être notre tour ? Huuum…je n’ai pas envie qu’elle me rétorque que seront privilégiées les familles plus dans le besoin que nous…… Pfffff….(même si je le comprends).

Quand je vous dis que la nuit je pédale….vous voyez….

 L’option de garder notre super nounou et recommencer une garde partagée avec une nouvelle famille qui aurait un bébé se profile donc doucement. Mais l’idée de devoir rechercher cette famille ne m’enchante guère, se mettre d’accord avec elle sur la gestion des enfants, savoir si ça ne dérange pas cette famille que la garde ne soit que chez elle, habituer Choubidou à un tout nouvel environnement : je n’en ai pas envie (même si nous n’aurons sans doute pas le choix).

Bref, voilà j’ai bien gambergé….A 3 mois de mon terme, est-ce bien normal d’être à ce point tracassée par ce problème de garde ? J’aimerais pouvoir mettre cela de côté au moins jusqu’à l arrivée de Numérobis, mais ce n’est pas ma nature, j’aimerais savoir d’ores et déjà quelle sera notre organisation en septembre prochain.

Et puis, si seulement plus de place en crèches étaient disponibles, nous les femmes (et c’est malheureux à dire) aurions sans doute bien plus la niac pour chercher du travail. Dans une époque où les femmes ne se sont pas mises au travail depuis hier, je suis une éternelle révoltée devant l’injustice de décrocher ou non une place en crèche.(Au passage, j’en profite pour saluer l’action de l’association de Marlène Schiappa Maman Travaille sur les thèmes relatifs à la conciliation vie pro/vie familiale, l’égalité homme/femme au travail etc… BIG UP !)

D’ailleurs, je m’interroge souvent sur le fait de savoir comment font les Mères (ou Pères) célibataires. Si j’étais seule par exemple je ne pourrais pas payer une nounou.

Mesdames Kozuisco Morizet et Hidalgo, j’attends de vous que fleurissent des crèches dans le 9ème à Paris (et ailleurs !), que les berceaux soient à droite ou à gauche, je ne serai pas regardante !

Et vous dites-moi, à l’arrivée du 2ème comment vous êtes vous organisée, cela vous a-t-il tracassée ?

(crédit photo provenant du site Droles de Mums que j’aime beaucoup !)

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Share:
Previous Post Next Post

You may also like

6 Comments

  • Reply Bouquigny

    Tu me renvoies 3 ans en arrière…. Pour nous, la solution fut le congé parental….
    Payer la crèche, la cantine, le centre aéré, gérer les xxxxxxxxxxxx vacances de l’école …. Bref un pactole quand tu es au max du quotient…..Je ne regrette rien mais j’avoue que retravailler me fait un grand grand bien.
    Pas si simple d’être une femme : on doit toujours être au top. Etre dispo pour les enfants, accompagner les sorties scolaires (plus que qqs mois pour découvrir un nouvel univers, hâte de lire tes posts :-)), organiser les anniv, faire à manger sain, s’occuper de son homme tout en continuant à voir ses copines pour boire des coups….
    Un vrai défi de tous les jours….
    Courage, tu vas y arriver, tu es une super mum !

    4 février 2014 at 17 h 24 min
    • Reply admin

      pas simple !…merci pour ton gentil commentaire 🙂 bizzzz

      4 février 2014 at 17 h 45 min
  • Reply Gabrielle

    Tristement dans la même situation, bien que n’ayant qu’un enfant. De retour en France après 5 ans d’expatriation en urgence pour des raisons familiales, je découvre avec effroi les difficultés à trouver un mode de garde sur Paris pour Choupie, 1 an… En urgence, devoir se remettre dans le moule administratif français, les papiers, la sécu, la caf; en urgence, devoir digérer le vocabulaire, crèche publique, privée, municipale, collective, nounou, ass’mat’, PAJE, congé parental… Découvrir avec horreur que nous vivons dans un quartier avec 1 seule crèche à moins d’1km, le désert, ils ont oublié une zone ou quoi? Devoir convaincre que Choupie a urgemment besoin d’entendre du français, et que si on a du l’un et l’autre quitter nos emplois pour rentrer en France, nous ne sommes pas pour autant libre pour s’occuper de Choupie, chaque minute étant utilisée a retrouver un emploi, rapidement… Sueurs froides et insomnies au programme.

    5 février 2014 at 9 h 11 min
    • Reply admin

      Bonjour Gabrielle !! Connais tu le site d’annonces de garde d’enfant Bébé Nounou ? tu peux faire des recherches de co-famille/assist mat par arrondissement.Nous avons trouvé à 2 reprises une co famille à coté de chez nous grâce à ce site. En effet, je comprends que l' »atterrissage » soit compliqué dans ces conditions…Autre alternative que tu as du étudier : la halte garderie pour un accueil ponctuel qui peut etre une solution pour souffler qq jours/semaine, mais encore faut-il qu’il y ait une garderie près de chez toi…Bon courage !!!!! à bientôt aude

      5 février 2014 at 9 h 31 min
      • Reply Gabrielle

        Je ne connaissais pas du tout ce site! Merci beaucoup!

        5 février 2014 at 10 h 23 min
  • Reply sophie mum

    l’illustration est top !!!
    ici pas de questionnement car pas de 2eme enfants car on a déjà reflechi à tout ca et faudrait que je prenne un CP de 3 ans et là hors de question que je reste à la casa sinon je vais etre en hopital psy apres :!!! j’ai besoin de bosser

    5 février 2014 at 9 h 49 min
  • Leave a Reply