Follow:
Accueil, L'art d'être parents, Ma life, Parentalité, Un peu de moi

Et la lumière fut

copyright-nozenfantscheris-leblog-pastouchIl semblerait que nous soyons sortis de l’impasse dont je vous parlais ici alors pour tous les gentils commentaires ou témoignages reçus à la suite de la publication de ce billet, je me dois de vous donner quelques news. J’espère d’ailleurs que ce nouvel article ne nous portera pas la poisse 🙂

Ces 6 derniers mois, notre aîné Jules nous a donné du fil à retordre et c’est peu de le dire. Des soirées entières à négocier, à crier, à nous « battre » avec lui pour être entendus et pour comprendre qu’à la maison les enfants ne décidaient pas de tout. Le chemin fut difficile pour nos nerfs et nos oreilles, vraiment. Mon cœur en a pris un sacré coup aussi après le constat du rejet que mon fils faisait envers moi. Le terrible two qui se prolonge, l’arrivée du petit frère, nous ne savons pas ce qui a cloché.

Aujourd’hui à la maison, nos soirées sont plus calmes, je ne cesse de m’étonner quand je dis « non » à Jules et qu’il me répond « ah bon d’accord… ». Il aura 4 ans très bientôt, grandit-il ? Je ne sais pas. En fait, à part cette question là, je ne veux plus m’en poser d’autres….

Avant le « non » engendrait chez lui quasi automatiquement une crise de colère. Pour tout. Entre lui et moi, c’était l’opposition permanente tandis qu’il vénérait son père.

De recettes miracles, je n’en ai pas. Nous avons tenté fulltitude de choses. A commencer par les livres pour lui et pour nous. Pour nous, nous nous sommes penchés sur la discipline positive. Ces livres sont très bien, mais quand on est excédé et donc fatigué, on n’a pas très envie de se faire des nœuds au cerveau supplémentaires pour comprendre les concepts parfois complexes de cette philosphie…admettons-le. Et puis, nous concernant, nous étions bien trop embourbés pour appréhender ces livres, je les lis donc désormais avec beaucoup de décontraction « en prévision de » pour Tom 🙂

Nous avons vu un psy pour enfant aussi. L’occasion d’apprendre l’existence du Centre Médico-Psychologique (CMP) près de la maison, il y en a un dans chaque arrondissement de Paris (le délai d’obtention d’un rendez vous est long mais c’est entièrement gratuit). Une bénédiction. Je ne saurais pas dire si nos 3 visites avec Jules y ont fait quelque chose. Jules nous avait prévenu qu’il ne parlerait pas quand nous lui avons expliqué que nous allions voir ensemble La Dame de la Colère, il n’a donc jamais parlé MAIS il a tout entendu….Il m’a entendu dire qu’avec lui c’était difficile, que je n’arrivais pas à m’occuper de 2 enfants en même temps,  que j’étais fatiguée d’avoir son petit frère avec moi depuis mars etc… Ça m’a gênée qu’il entende ces propos, parce qu’il n’y pouvait rien lui de tout ça, mais la psy m’a déculpabilisée  en me disant qu’il pouvait l’entendre « Tu sais Jules, Maman est fatiguée, c’est difficile de s’occuper de 2 enfants » dixit la psy. Bref, comme vous le voyez, le psy a servi à tout le monde…:)

Et puis, nous sommes partis chacun notre tour avec lui et seulement lui en vacances, quelques jours rien qu’avec son père, quelques jours rien qu’avec moi. Nous pensons que ça lui a fait un bien fou.

Et enfin, très récemment grâce une idée trouvée sur le blog Rosalie and co, nous avons mis en place un système de croix dans un tableau : deux colonnes : une avec un bonhomme content, l’autre avec un bonhomme en colère. A chaque bêtise une croix, au bout de 5 croix, une punition, même principe si on est content de lui, au bout de 5 croix : un petit cadeau. Ce tableau fonctionne à merveille sur Jules qui a pourtant, croyez-moi, la tête bien dure !:)

A la rentrée, il sera suivi en groupe avec des enfants de son âge. Juste quelques séances. Nous verrons bien. En attendant, nous croisons les doigts pour que la lueur au bout du tunnel s’agrandisse de jour en jour.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Share:
Previous Post Next Post

You may also like

No Comments

Leave a Reply