Follow:
Accueil, L'art d'être parents, Ma life, Un peu de moi

J’accepte et je lâche prise

Alors que je contrôle tout dans ma vie, je fais néanmoins beaucoup de choses à la dernière minute. C’est bizarre mais c’est sans doute une façon pour moi de ne pas faire sauter le couvercle de la cocotte minute de l’ultra maîtrise de tout.

Il y a 10 jours , j’ai eu 3 entretiens de prévus pour des jobs la même semaine. J’ai décidé de prioriser le plus important, de reporter les 2 autres à la semaine d’après et de prendre un billet de train pour Reims pour aller me reposer 2 petits jours complets. Sans enfants, juste MOI chez mes parents, juste moi dans ma chambre de jeune fille, juste MOI à gérer. Comme raconté précédemment ici, j’étais fatiguée et j’ai eu besoin de cette pause pour me retaper.

Là-bas, je suis allée voir une naturopathe chaudement recommandée par mes sœurs. « Tu verras elle pratique des massages, te fais parler, elle est top, vas la voir, elle va te remettre les énergies en place ».

Question énergie, pas la peine de m’annoncer que j’avais 9 de tension pour sentir que j’étais à plat. En plus de l’ expérience pro que je subissais, cela faisait des semaines que je me répétais que je n’en pouvais plus de ce rythme sans bouton stop et de l’énergie qu’il faut déployer pour gérer les enfants tout le temps sans possibilité de nous retrouver à 2 avec mon Chéri. Se sentir forcer de les sortir au parc pour qu’ils prennent l’air, respecter la sieste du plus petit, ranger les chambres, faire les lessives, faire le gendarme, plier les affaires, faire les courses, prévoir les repas…un éternel recommencement de tous les weeks ends comme une impression de ne jamais profiter pour soi et au final d’avoir le sentiment d’étouffer  « Oh mais c’est ça d’avoir des enfants ! » comme dirait l’autre. Oui c’est ça d’avoir des enfants, je sais…Mais avoir des enfants en ayant un jardin ET de la famille qui peut le temps de quelques heures faire le relai de temps en temps ou t’éviter de payer une baby sitter sans que ta sortie ciné en amoureux ne te coûte 100€, je suis certaine que ça fait la différence sur le mental des parents ! 🙂
Depuis plusieurs semaines, je me répétais en boucle que j’en avais marre. Sans vraiment prêter attention à cette petite voix intérieure puisqu’à côté de cela j’estimais que je n’avais pas non plus le droit de me plaindre (je ne vis pas dans un pays en guerre,  j’ai un joli toit sur la tête, mes enfants vont bien etc..).
Mais mon corps lui ne l’a pas vu de cet œil là. Il a enregistré tous mes messages, il a entendu lui toute ma rumination. Il s’est dit  » oh la la toi ma pauvre vieille , tu ne vas pas t’en sortir comme ça, tu m’envoies trop de mauvaises ondes »
Rumination perso le soir et le week-end ajoutée à la rumination professionnelle la journée = paf c’était le moment de me rappeler à l’ordre et de me faire comprendre qu’il fallait que je relâche un peu la pression que je me mettais.
10 jours de mal de ventre et de grosse fatigue. Comme la sensation de mettre 20 ans pour digérer quelque chose. J’explique cela comme un trop plein de tout. Trop plein de pensées négatives surtout. On dit souvent que le corps se programme, s’il entend des choses trop souvent négatives, cela peut avoir des incidences sur notre corps et notre mental, nos actions et in fine sur notre santé.
Je ne suis pas psy mais j’ai toujours été très à l’écoute de ce type de raisonnement par l’analyse. La notion d’énergie dans le corps (tous comme les principes de la médecine chinoise) j’y crois beaucoup.
Bref, tout ça pour vous dire que mon rendez vous avec cette naturopathe à Reims pris à la catastrophe en mode « c’est une urgence » m’a permis d’éclaircir ce que j’avais commencé à analyser seule depuis un bail : je ne sais pas lâcher prise. Comprendre , je suis dans le over contrôle de tout, tout le temps. Je ne vois pas maintenant, je vois toujours  demain. Le tout en me mettant une pression d’enfer.
Je ne vis donc qu’assez rarement le moment présent, je l’ai toujours su sans savoir comment y remédier. Le tout n’étant pas de savoir pourquoi je suis comme ça , on trimballe tous nos casseroles psychologiques, mais de savoir comment faire autrement ? Comment changer sa nature ?
La naturopathe m’a demandé ce que signifier pour moi lâcher prise, j’ai répondu  » euh s’en foutre de tout ? » C’est vous dire à quel point je ne sais pas exactement ce que cela signifie et à quel point maîtriser les choses est un signe de sérieux pour moi « on se doit de maîtriser les choses pour mieux les anticiper et éviter les problèmes », voilà grosso modo la pression que je me colle au quotidien.
Alors d’abord je vais accepter que tout maîtriser ou tout anticiper ne signifie pas forcément que je suis bête ou que je ne sais pas gérer ma vie d’adulte. Un peu de gentillesse avec soi même ne fait pas de mal hein. Et ensuite je vais tenter, sur ses conseils, de programmer mon esprit différemment : à la moindre pensée frustrante, stressante, négative, je dois me dire  » j’accepte et je lâche prise » tout en respirant profondément. Comprendre  » c’est bon passe à autre chose te pourris pas la vie  »  et tenter de mettre moins d’affect …
J’essaye ET on s’en reparle dans quelques semaines pour faire un point, ok ? En attendant, si le sujet vous intéresse, je vous invite à lire cet article sur le lâcher prise que je viens de découvrir. Bonne lecture et belle et douce soirée !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Share:
Previous Post Next Post

You may also like

8 Comments

  • Reply Virginieg

    J’ai l’impression que beaucoup de femmes aujourd’hui sont dans cet état d’esprit, je me reconnais dans ce que tu dis. Difficile de lacher prise, on se colle la pression a vouloir le bien-être de nos enfants. Comme toi je n

    22 novembre 2016 at 21 h 54 min
    • Reply Virginieg

      Comme toi je n’ai personne pour me soulager, bon je n’ai qu’une file mais c’est difficile de ne pas pouvoir souffler ne serais ce que quelques heures ou une soirée. Merci pour ce post qui fait echo en moi. Je te souhaite d’aller mieux et je veux bien le nom de cette fameuse naturopathe car ça pourrait m’intéresser. Merci
      Virginie

      22 novembre 2016 at 21 h 59 min
    • Reply audenozenfants

      Bonjour Virginie, désolée pour mon temps de réponse 🙁 , la naturopathe en question s’appelle Marine ( très très gentille), elle fait partie d’un cabinet para-médical rue de Betheny, tu devrais trouver les coordonnées exactes sans problème. Bon courage à toi et n’hesite pas à venir me dire ce que tu en as pensé si tu vas la voir. Belle et douce année !

      1 janvier 2017 at 17 h 16 min
  • Reply MamaFunky

    Je me souvenais de cet article que j’avais lu sans le commenter. Et puis hier j’ai diner chez mes cousines, dont l’une est, entre autres casquettes, sophrologue.
    J’aime beaucoup parler avec elle car elle a fait un énorme travail sur elle (merci les casseroles psychologiques) et aujourd’hui elle s’en sert pour aider les autres.
    Et bien je suis ravie de t’annoncer que je te rejoins au club du lâcher prise. Je suis exactement comme toi, dans l’obsession de tout contrôler, tout planifier.
    Sauf que je n’en peux plus psychologiquement. Je suis une cocotte minute prête à exploser à chaque petit grain de sable. Je n’arrive pas non plus à profiter du moment présent, dans le futur m’angoisse.
    Bref, ma cousine va me conseiller des bouquin qui l’ont pas mal aider à lâcher prise. Je te donnerai les noms si ca t’intéresse.

    22 décembre 2016 at 8 h 26 min
    • Reply audenozenfants

      bienvenue dans le club très chère !;)On devient tarées que veux tu et tu sais quoi ? je suis persuadée que les réseaux sociaux n’y sont pas pour rien…je veux bien tes ref de bouquins, merci ! Belle , douce et zen année, bises !!

      1 janvier 2017 at 17 h 22 min
  • Reply Stef

    Bonjour Aude et merci pour cet article , qui me parle beaucoup également .
    Toujours ce besoin de tout gérer, de tout anticiper, de tout organiser …. Serait-ce un mal féminin ?!
    Sauf qu’à un moment donné , le corps ne suit plus , comme vous l’avez décrit , et comme je le vis actuellement ….

    Et du coup, je voudrais bien le nom de votre naturopathe également ; je vis à Reims et ça fait plusieurs semaines que je voudrais prendre RV , mais san référence , j’ai trop peur de tomber sur un charlatan ….

    Merci d’avance en tout cas !
    Et je profite d’être ici pour vous dire que j’adore l’ensemble de vos articles , très bien écrits , et tellement vrais !

    Passez de bonnes fêtes de fin d’année !

    30 décembre 2016 at 9 h 56 min
    • Reply audenozenfants

      bonjour Stef, merci bcp pour ce gentil message. C’est très agréable d’avoir ce type de retour et ça donne l’impression de ne pas parler dans le vide 🙂
      la naturopathe s’appelle Marine, elle fait partie d’un cabinet para médical situé rue de Betheny, vous devriez trouver facilement ses coordonnées. Mes soeurs s’étaient chargées de prndre rdv pour moi. Très bon courage et très belle et douce année à vous.

      1 janvier 2017 at 17 h 29 min
      • Reply Stef

        Merci bcp !
        Et très belle année à vous 4 aussi !

        Du coup , je veux bien les ref des bouquins sur le lâcher prise aussi !

        2 janvier 2017 at 17 h 47 min

    Leave a Reply