Follow:
Accueil, Ma life, Parentalité, Un peu de moi

La Providence…

Chez les Bonnes Soeurs - Ecole Maternelle Vieille Verrerie, Photo de classe de 1956

Merci Ma Sœur !

A toi qui attends ton 2ème enfant et qui te demandes ce que tu feras de ton aîné le jour J, ce billet est pour toi, j espère d’ailleurs qu’il te portera bonheur…

J’ai accouché il y a presque 2 semaines d’un merveilleux petit garçon et le moins que l’on puisse dire c’est que la Providence était avec nous.

Depuis quelques mois, Chéri et moi-même (enfin surtout moi hein) réfléchissions à ce que nous allions bien pouvoir faire de Choubidou quand le jour J de l’accouchement surviendrait. Élaboration de scénaris à gogo :

  • option 1 : ça arrive en semaine et en journée : pas de souci, il sera chez sa nounou, Tata pourra accourir du 17ème pour aller le récupérer
  • option 2 : ça arrive la nuit ou un week end : Tata, en mode Alerte Rouge depuis fin mars peut débarquer en taco

Sauf que la solution « Tata » est partie en fumée quand, il y a 3 semaines, un verre eut la bonne idée d’éclater dans la main de ma Sainte Sister et de lui causer une opération, une dizaine de points de sutures et une main droite immobilisée. Bref, difficile du coup de s’occuper de Choubidou avec une seule main (qui plus est la gauche…comment l’habiller ? ne serait-ce que boutonner son pantalon, fermer son manteau, mettre ses chaussettes etc….)

Du coup, nous avons du revoir notre copie et envisager l’option que je parte seule à la Mater’ et/ou  celle d’embarquer notre aîné avec nous. En sachant qu’aucune de ces solutions ne me plaisait vraiment.

Car oui, nous faisons parti de ces faux parisiens originaires de Province n’ayant aucune famille à proximité directe de  la maison chez qui nous aurions pu envisager de déposer Choubidou. Dois-je aussi vous préciser que nous n’avons pas non plus de voiture ? En plus de ne pas savoir quoi faire de Choubidou, je me demandais également si j’aurais le temps de choper un taco, de faire le trajet d’une durée d’environ 20 minutes, en restant digne sans être pliée de douleur et en évitant d’accoucher sur une banquette en sky.

Bref, avant d’accoucher je me suis donc posé 1 bon milliard de questions et causé du stress qui me vaut à ce jour et sacré mal de cervicales. Et tout ça pour rien……

Car finalement…..Car finalement Sainte Providence a du entendre mon désarroi 🙂 ! Alors que rien n’était prévu de la sorte, ma Sister, arrêtée pour cause de main inutilisable, nous propose vendredi 11 avril d’embarquer Choubidou chez nos parents en train et de nous le ramener le lundi qui suit. J’ai hésité…(A l’exception d’une fois, quand il avait 6 mois, jamais nous ne l’avons laissé un week end sans nous)……Puis je me suis mise un coup de pied aux fesses. Bon sang, l’occasion était trop belle pour passer un dernier week end tranquille et sans enfant, avant la tempête que provoque un 2ème.

Une séance de ciné à bloquer sur la bouche de traviole d’Iris-Emmanuelle Béart, un Pizza Hut, un padthai, une soirée entre filles, une brocante, une crêpe au sucre plus tard….à 19h30 dimanche soir, après un après -midi de contractions (supportables), en toute quiétude, j’ai terminé mon sac, nous sommes descendu en bas de l’immeuble, avons hélé un taxi, sommes arrivés 20 min après à la mater’, à 20h30, je perdais les eaux, à 22h35 Numérobis était là.

Pendant ce temps là, son Grand Frère était chez Papy-Mamie tranquillement dans les bras de Morphée. Et nous, nous avons savouré ce moment unique comme il se doit.

Depuis j’appelle ma Sister Sainte Providence…

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Share:
Previous Post Next Post

You may also like

2 Comments

  • Reply esther

    On peut dire que les planètes étaient vraiment alignées pour que tout se passe au mieux !

    23 avril 2014 at 14 h 48 min
    • Reply admin

      j’ai l’habitude de dire que j’ai souvent le c…bordé de nouilles…c’est vrai je crois…:))

      28 mai 2014 at 13 h 42 min

    Leave a Reply