Follow:
Accueil, Ma life, Un peu de moi

La vieille photo pour Paule et les autres…

aude-nozenfantscheris-blog

Ce matin j’avais prévu de préparer un article sur les cadeaux de Noël des enfants….Cela fait 2 semaines que j’ai cet article en tête, 2 semaines que je ne trouve pas le temps de le faire. Ce matin j’étais motivée, j’avais 2h devant moi. Et puis un petit tour sur Facebook avant de commencer histoire de se maintenir au courant des news des fois que depuis 23h56 hier des nouvelles m’auraient échapées, et puis je me suis arrêtée sur un nouveau billet de ma copine (et associée) Paule. Et j’ai versé ma larmichette de bon matin. Changement radical de programme, les jouets attendront, dans la lignée de Camille, Eve et Elisa,  moi aussi j’ai envie de partager avec vous une vieille photo de moi.

Je l’aime bien cette photo. D’abord parce que nous sommes en été, visiblement il fait chaud. Je suis dans notre jardin et je me trimballe en culotte de maillot de bain. Un maillot de bain rouge en tissu à petits pois blanc que j’adore. Je dois avoir 5/6 ans. J’ai très certainement un panier à côté de moi pour ramasser les groseilles et les haricots verts du potager. Mes 2 soeurs sont également là, un spectacle de danse se prépare sans doute. A cette époque le golf n’est pas encore trop rentré dans les moeurs, et mon père jardine pour décompresser de sa semaine de boulot qui se termine souvent le samedi. Je suis bien coiffée, j’ai les cheveux raides, j’ai du choisir le matin même les barretes dans la salle de bain parmi celles de ma Maman.

Je suis une petite fille sage, je fais des cours de tennis, j’aime bien faire le cross de l’école, j’aime aller m’acheter mon éclair au chocolat à la boulangerie en face de la maison, stocker du saucisson dans ma chambre et tanne ma mère pour que notre lapin Pompon dorme dans la maison. Nous habitons un village de campagne près de Reims, je vais à vélo à l’école et ne déjeune jamais à la cantine puisque je rentre à la maison tous les midis. A cet âge là, j’ai le sentiment de grandir en toute liberté. Mon père n’est pas commode, mais comme il travaille beaucoup, j’ai surtout affaire à ma mère qui est plus facile à amadouer. Je ne le sais pas encore mais cette notion de liberté (ou d’insouscience ?) va me poursuivre. Quelques années plus tard, lorsque l’on me demandera ce que je souhaite faire plus tard,  je vais prendre l’habitude de répondre  » Je veux être à la retraite ». L’idée d’avoir un patron et de faire le même travail tous les jours toute sa vie me fait horreur.

Comme une petite fille bien sage, sans regret aucun, j’ai fait des études de droit sans doute pour ne pas decevoir mon père. Un peu comme si je devais m’acquitter de quelque chose avant de pouvoir faire ce dont j’avais vraiment envie.

Depuis que j’ai mes enfants, cette soif de liberté un peu enfouie ces dernières années, a ressurgit et je me paie le luxe (ou l’insconscience…) une fois de plus de faire ce que je veux désormais en devenant mon propre patron.  Un peu comme Papa finalement….

(ps : je crois qu’avec Paule on ne s’est pas associées pour rien….)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
Share:
Previous Post Next Post

You may also like

2 Comments

  • Reply Melle O

    Superbe article. Fan ! <3

    18 décembre 2014 at 12 h 39 min
  • Reply By Paulette

    Bien sûr qu’on est pas associées pour rien.
    Biiiiiiiiiiises

    18 décembre 2014 at 15 h 43 min
  • Leave a Reply